La ferme des p’tits bergers pour un élevage de chèvres angora, quel drôle de nom ! Mais pourquoi ce nom ? On vous dit tout !

Un projet avec des moutons, mais pas seulement

Nous accueillions un troupeau de chèvres angora ET un troupeau de moutons shetland d’où les bergers et puis La ferme des p’tits bergers et des p’tits chevriers cela faisait un peu long. Vous en conviendrez !

Un projet familial

Les p’tits bergers, ce sont mes enfants. C’est d’ailleurs Noa qui a trouvé le nom de la ferme alors que je me creusais la tête pour trouver le bon nom. “Bah maman, nous sommes les p’tits bergers, nous sommes à la ferme, donc notre nom, c’est La ferme des P’tits Bergers !” Bah oui, pourquoi aller chercher plus loin, c’est simple et cela correspond à la réalité.

Un projet structurant

La ferme des p’tits bergers, comme l’étoile du berger, c’est maintenant le projet qui guide notre famille. Du moins c’est ce que nous essayons de faire. Nous essayons de rendre ce projet attractif, qu’il nous permette d’améliorer notre cadre de vie, nos conditions de travail et qu’il devienne un projet attractif pour toute la famille afin que chacun ait envie de s’investir dedans.

Un projet au cœur d’un territoire

Notre ferme est installée en pleine Beauce. Il y a moins d’un siècle, la plaine beauceronne était peuplée de moutons. Notre ferme participe donc à la renaissance de cette histoire pas si lointaine. Cette histoire où les moutons, avant d’être élevés pour la viande, l’étaient surtout pour l’engrais qu’ils apportaient aux terres et pour leur laine. Une laine qui alimentait en partie les nombreuses entreprises de tricotage et de tissage de la région.
Une histoire que nous avons plaisir à partager lors des visites réalisées avec La Maison du Tourisme Cœur de Beauce.